Ouvrage schizophrène, ce split rassemble deux facettes d’un même auteur. Ainsi Malaussene vagabonde avec humour sur des évènements sérieux. Ses chansons douces amères à rapprocher d’un Jérôme Minière s’imprègnent de l’actu et de ses victimes. Puis Banga enchaîne avec une pop boisée aux accents Modern Lovers. VM